Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Ajoutez un logo, un bouton, des réseaux sociaux

Cliquez pour éditer
Le Cèdre du Liban du Rebberg en Danger?

Le Cèdre du Liban du Rebberg en Danger?

Il semblerait que l'activité se soit calmée autour mais les riverains veillent ...

Le Journal L’Alsace évoquait tout récemment les arbres de la cité du Bollwerk. Il semblerait qu’ils fassent parler d’eux ! On peut lire dans ses colonnes un conflit de voisinage à Dornach sur un très vieux chêne. Il semblerait que la polémique qui est entrain de naitre dans le Rebberg au sujet de son plus beau et plus vieux cèdre du Liban n’est pas arrivé aux oreilles de la rédaction.

Il y a deux jours le journal L’Alsace évoquait que la mairie de Mulhouse souhaitait planter 3.000 arbres, on ne peut pas oublier l’irritation du quartier à voir ses arbres menacés depuis la dernière tentative de modification du PLU. De nombreux habitants du Rebberg s’interrogent sur le devenir d’un des plus beaux arbres de Mulhouse, situé rue du chant des oiseaux, un magnifique Cèdre du Liban que l’on ne peut pas louper lors de nos balades dans le quartier.

D’après les riverains, cet arbre de plus de 300 ans, subit autour de lui de nombreux travaux de parking.

Si des installations en dur devaient se poursuivre sous ce cèdre remarquable, nous pouvons tous craindre que ce vénérable né au 18ème siècle ne sera plus qu’un lointain souvenir abandonné par notre génération. En ces temps de prise de conscience de problèmes écologiques fondamentaux, PENSONS AUX NOUVELLES GÉNÉRATIONS !

L’inquiétude est grandissante, cet arbre n’est-il pas mis en difficulté et ne risque-t-il pas de disparaitre à terme ?

La mairie a été contacté notamment par un riverain et par l’association Patrimoine Rebberg.

La mairie s’est rendue sur place Il paraît que l’association Patrimoine Rebberg était présente, tous les membres du comité, ni même la présidente n’ont pas été, apparemment, mis au courant.

La représentante de Madame le Maire a semble-t-il prise ses désirs pour des réalités. Après tant d’imprécision, on peut même douter que cette visite de constatation a réellement eu lieu ! D’après l’élu, la présidente de l’association serait injoignable … Tout cela est troublant, d’autant plus que les riverains invoquent des incivilités à répétition, l’affaire est plus importante que cela puisse paraitre.

D’après la représente de Madame le Maire, il n’y a rien de significatif pour impacter l’arbre.

Si la ville de Mulhouse, qui se réjouit d’avoir planté une forêt primaire du type « Miyawaki", elle se doit, avant toute chose, de faire respecter ses arbres vénérables. Ils sont synonymes de PATRIMOINE et POUMON VERT.

Nous espérons en savoir plus car dans une époque ou le principe de précaution fait loi, un pauvre arbre, qui n’a rien demandé à personne, est en danger. Si le Cèdre devait périr, nous pourrions faire une vaste marche verte au cri de ralliement de la Marseillaise verte de Noah « Aux arbres citoyens » sous les fenêtres de la Mairie !

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Rebberg zoo site patrimonial Mulhouse jardins parc paysage quartier nature
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus