Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Ajoutez un logo, un bouton, des réseaux sociaux

Cliquez pour éditer
Un ouvrage en préparation sur le<br />
Rebberg :

Un ouvrage en préparation sur le
Rebberg :

Un ouvrage en préparation sur le Rebberg :

« La Colline aux cent Tourelles »

Interview de Pierre Fluck

RM : A qui s’adressera ce livre ?

PF : Un livre qui s’adressera d’abord à Mulhouse et aux Mulhousiens, aux fins de leur faire connaitre ce quartier considéré comme l’un des plus remarquables bien au-delà du cadre régional.

RM : Pourquoi ce livre ?

PF : L’objectif est de produire un ouvrage de sensibilisation, basé sur des recherches scientifiques irréprochables, qui puisse

- Apporter des lettres de noblesse à cette ancienne ville industrielle

- Alerter les citoyens et les décideurs sur la fragilité de ce quartier perçu comme une entité paysagère patrimoniale, et la nécessité impérieuse de le préserver

- Servir de fondement scientifique pour la réalisation d’un dossier de « site patrimonial remarquable » qui pourrait être piloté par les pouvoirs publics

Cet outil de sensibilisation sera à la fois un « beau » livre grand format regorgeant d’illustrations de qualité irréprochable, et le résultat d’une recherche scientifique inédite en matière d’archéologie urbaine, d’histoire de l’architecture et de sciences de l’environnement. Et aussi de belles maisons pour quelques unes transformées en appartements

RM : Que retrouvera-t-on dans ce livre ?

PF :

● L’histoire du quartier perçue en termes d’évolution des paysages, les débuts de son urbanisation, son accélération à la « Belle Epoque », son évolution jusqu’au milieu de XXe siècle.

Les façons de construire, les styles architecturaux en rapport avec l’histoire de l’art, les physionomies de ces entités composées des belles demeures et de leurs jardins.

● L’identité des propriétaires-constructeurs des débuts. Qui étaient-ils ? Quelle était la part des industriels, des cadres et ingénieurs, des banquiers, libéraux, commerçants ? Qu’est-ce qui les motivait à construire dans ce quartier ?

● Le quartier s’est-il construit une mémoire collective ? On initiera l’enquête auprès d’anciens du quartier.

● Une géographie du quartier : le Rebberg n’est-il pas plutôt un patchwork de sous-quartiers aux spécificités bien typées ?

● L’élément « nature » en ville : la nature domestiquée (parcs et jardins, zoo, arbres remarquables, reliques de vignoble ancien), des « réserves » de nature (bosquets), le retour de la nature à travers de nouvelles niches de biodiversité. L’occasion de développer la réflexion sur les contradictions entre la volonté humaine de modeler l’élément naturel et la résilience de la biosphère…

● Des coups d’œil sur d’autres quartiers périurbains ailleurs en France. En quoi le Rebberg est-il unique ? Comment s’intègre-t-il dans le patrimoine mulhousien, comment contribue-t-il à le rehausser ? Comment le Rebberg, de par son essence patrimoniale, appartient-il à tous les Mulhousiens, aux Alsaciens, et à tout le monde !

RM :Vous n’en êtes pas à votre premier ouvrage et vous collaborez très fréquemment, quels seront vos partenaires cette fois ci ?

PF : Ce livre, à paraître dans l’année, sera le fruit d’un collectif d’auteurs (Pierre Fluck, archéologue du bâti, Edmond Hérold, naturaliste, Eliane Michelon et David Bourgeois, archivistes…), sous l’égide de la Société Industrielle de Mulhouse, en partenariat avec l’UHA et les associations œuvrant dans le domaine du patrimoine. Un ouvrage que vous trouverez surement par les associations dans le Rebberg. Bien sur Rebberg-Magazine.Alsace ou encore à l'Auberge du Zoo

storage?id=1491545&type=picture&secret=4zTqitcKYRQnIWbN9Qg81u7PNuYBMoRvIIhwM1ed&timestamp=1616345473
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Rebberg livre ouvrage site patrimonial Mulhouse parc paysage quartier nature
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.